FANDOM


THE STARS ROAD X
20170621175033 1
Informations rapides
Fédération World Professional Wrestling
Main Event Tyler Butler vs Greg Anderson
Thème Musical (Principal) "Stars in the Night" - CFO$
(Secondaire) "Scream & Shout" - Will.i.am & Britney Spears
(Angle vs Brooks) "Rise up" - Drowning Pool
(3 vs 3 HIAC) "Fuckin' in the bushes" - Oasis
(Anderson vs Butler) "Doberman" - Kasabian
Détails
Pays
Flag of the United States.svg
États-Unis
Date et lieu 6 août 2016, à Chicago dans l'Illinois
Spectateurs 85 909
Téléspectateurs 5 200 000
Stade Soldier Field
Critique The Sun : Stars10090.svg 9.65/10
Chronologie
Précédent WPW SummerShow 2016
Suivant WPW New Chance 2016
Chronologie du PPV
Précédent WPW Stars Road 9
Suivant WPW Stars Road 11

L'édition 2016 de WPW Stars Road est une manifestation de catch professionnel télédiffusée et visible uniquement en paiement à la séance. L'événement est produit par la World Professional Wrestling. Il s'agit de la 10e édition annuelle de Stars Road qui s'est déroulée le 3 août 2016 au Soldier Field de Chicago dans l'Illinois. Cet édition de Stars Road a été séparé en deux, pour la première fois de l'histoire Stars Road se déroule en 2 parties. La première partie a lieu en début d'après midi et la seconde en début de soirée. (1ère : 14h00-16h30 / 2eme : 20h00-00h00)

Stars Road X est reconnu comme étant l'un des plus importants événements de l'histoire de la World Professional Wrestling, il s'agit là du 10e anniversaire du plus grand show de l'année. Pour ce faire, la WPW a décidé de revenir là où tout a commencé, Chicago, lieu de naissance de la compagnie.

Stars Road est le plus grand PPV de l'année à la WPW, il est aussi l'un des évènements les plus attendu pour tout les fans de ce sport. Il est surnommé « The Grestest Event Of 21th Century » (Le plus grand évènement du 21ème Siècle) ou même « The Legendary Stage » (La Scène Légendaire). Ce PPV existe depuis 2000 exactement, il s'appelait à l'époque AWC Glorious Night, le show a été noté comme étant le plus grand événement de l'année en 2000 et il eu 5 éditions ensuite, la 3e édition attira d'ailleurs 89 123 spectateurs, presque autant que le 3e Wrestlemania mais l'American Wrestling Championship ferma ses portes et eu une extention mondiale en 2006, les grandes stars de l'AWC créérent avec les McCarry la World Professional Wrestling. Stars Road sera le grand rendez-vous de l'année, il est en quelques sortes le fils de Glorious Night.

Une participation à un match de Stars Road, et particulièrement au Main Event, est considérée par beaucoup de lutteurs et de fans comme l'un des plus grands accomplissements d'une carrière et comme un symbole de réussite dans le catch professionnel.

Officiels Edit

  • Commentateurs : Ted Carter & Mitch Robbins & Karen Lavar
  • Annonveur : Vic Brawking
  • Interviews : Christy Grills & Kevin Moran

ContexteEdit

Soldier Field

Pour son 10e anniversaire, Stars Road revient à Chicago !

Les spectacles de la WPW en Pay-Per-View sont constitués de matchs aux résultats prédéterminés par les scénaristes de la WPW. Ces rencontres sont justifiées par des storylines (une rivaluté avec un catch la plupart du temps) ou par des qualifications survenues dans les émissions de la WPW telles que Slam, Degenerate ou Extreme. Tout les catcheurs possèdent une gimmick, c'est-à-dire qu'ils incarnent un personnage gentil ou méchant qui évolue au fil des rencontres. Un évènement comme Stars Road est donc un évènement tournant pour les différentes storylines en cours.

ProductionEdit

Lors d'une conférence de presse le 8 octobre 2014. Le Chairman de la WPW Devis McCarry a annoncé que pour sa 10ème édition, Stars Road reviendrait en sa terre natale, Chicago !

C'est alors confirmé, Stars Road X aura lieu au Soldier Stadium de Chicago. Comme chaque années une convention se fera durant toute la semaine de Stars Road ainsi qu'un show spécial pour ceux qui auront un "Stars Road's VIP Pass" et une fête se déroulera le lendemain du PPV dans l'enceinte du Soldier Stadium, il s'agit d'une tradition depuis 2013 afin de fêter l'anniversaire du plus grand show de l'année.

La World Professional Wrestling a décidé pour le 10e historique Stars Road d'organiser le show le plus ambitieux et le plus grand jamais fais que ce soit au niveau du déroulement du show en lui-même mais également au niveau des extras relatifs au VIP Pass.

Déroulement du ShowEdit

Pré-showEdit

Jason White fait son entré rejoint par Oakley et While qui sont ici pour en découdre dans un match à 3. Un match bien disputé remporté par Edwin Oakley avec son Infernal Order sur Jason White. Stair While n'ayant pas eu le temps de remonter sur le ring étant assommé à l'extérieur du ring par le Revolution Driver de White.

Première partieEdit

Stars Road s'ouvre avec sa première partie alors que le soleil de Chicago inonde encore l'arène. La show débute avec un concert de Hell Yeah qui interprete "Star", le thème phare des Stars Road. Puis immédiatement Mike Fatal fait son entrée suivi de Shizen le premier match est pour le titre National. On a là un match très équilibré, plutôt apprécié, le public contribue à rendre le match encore meilleur mais c'est Fatal qui concerve son titre clean avec son Kick venu de nul part. Par la suite on a Hector Sanchez accompagné de Slash Keene et Roddy Clarks qui parlent de leur match qui sera le "Main Event" de cette première partie.

Puis nous avons la Battle Royale pour déterminer le nouveau Prince of the Ring, le match oppose 20 Superstars de la WPW et il est remporté cette année par Dan Basquash qui élimine Antho De Milano le vainqueur de l'année précédente en dernier.

  • Stars Road VIII : Prince Gabriel Andrews (09:49)
  • The Fabulous 9th Stars Road : Antho De Milano (06:35)
  • Stars Road X : Dan Basquash (08:06)

Connor McKenzie et Iceman Hotty sont les prochains à se battre cette fois pour le titre Middleclass, le match est plutôt apprécié les deux sont puissants mais en même temps font preuve de technicité hors normes. C'est McKenzie qui remporte le match après avoir esquivé le Destroy's Boot, il fait trébucher Hotty et enchaine avec son Scottish Doors pour le compte de 3 et conserve donc sa ceinture.

Le temps d'une interview de Derek Fly, Matt Stephens et Karim Black puis de Jake Spade qui parle de son match contre Tanashi qui va cloturer leur grosse rivalité directement on se retrouve dans l'arène avec Tanashi fait son entrée suvi de Jake Spade et c'est ainsi qu'ils se battent dans un Extreme Rules endiablé et terriblement disputé, Tanashi bat finalement Spade dans un grand final en le faisant passer à travers 4 tables depuis le haut d'une échelle puis il fera le compte de 3. Juste après on a le match pour le titre Heavyweight qui oppose Nick Michaels le champion à Bill Grey. Un match décrit comme très bon Michaels remporte le match après avoir résisté à un Lucifer's Bite il bat Grey avec son God's DT pour le compte de 3.

Puis la cérémonie des Awards a lieu :

Nous avons ensuite un concert live de Oasis qui livre le thème du prochain match "Fuckin' in the Bushes". Juste après une promo vidéo concernant le Main Event de la 1ere partie de ce Stars Road est diffusé, s'ensuit le match. Le fameux Hell in a Cell. Il s'agit là d'un match long et intense, Stephens, Fly et Black se battent pour dissoudre le Cartel de Sanchez au péril de leur carrières. Le match est violent, Keene et Clarks font des adversaires particulièrement redoutables. Sanchez donne tout ce qu'il a dans ce match également malgré son âge. L'équipe de Fly essuie des coups et prises toujours plus durs à encaisser, Keene fera passer Stephens à travers le plafond de la cage. Fly effectuera son Fly or Die sur Clarks sur la table des commentateurs de Degenerate en sautant du haut de la cage.

Le premier éliminé est Matt Stephens par Slash Keene après avoir traversé le plafond de la cage avec le Hammerfall. Le second éliminé est Slash Keene éliminé par Derek Fly avec son Death Marker sur une montagne de chaises. Le prochain est Karim Black avec le Lethal Judgment de Clarks sur une table. Puis Clarks se fait rapidement éliminé par Fly avec son Fly or Die sur la table des commentateurs depuis le haut de la cage. Et enfin le final du match est une baston brutale, Keene sera revenu s'en mêler ainsi que Stephens et Black, Clarks cependant ne sera pas revenu. Mais Stephens place son Spear sur Keene, il se prend juste après un coup de chaise dans le crâne de la part de Sanchez juste avant qu'il fasse perdre son équipe battu par Fly après s'est pris un combo Running High Knee de Black enchainé avec le Death Marker de Fly pour le compte final. Et c'est ainsi que se termine la première partie du show.

Seconde partieEdit

La seconde partie se lance avec immédiatement le match pour les titre par équipe. Un match bien mouvementé et bien disputé remporté par Sam Halley et Chris Martins avec le Hallos d'Halley sur Troy Drake.

Puis après une interview de Matt Twist le WPW Champion, Larry Lover fait son entrée puis Jack Pumpkin fait de même pour leur Strap Match. Le match n'est pas très long leur rivalité n'était de toute façon pas une grosse rivalité. Comme d'habitude Lover parvient à rendre mal à l'air Pumpkin avec son catch très sensuel le permettant de le surprendre avec son Hot Shot et remporter le match en 3 minutes.

Puis Drowning Pool livre un live en interprêtant "Rise up", le thème du match qui suit.

Ensuite s'ensuit le fameux match entre The Wrestle Machine et The Submissioner. Kurt Angle fraichement revenu s'attaque à gros, l'un des meilleur technicien de la WPW. Aymeric domine d'ailleurs le match mais à la fin c'est Angle qui le remporte tout de même. A noter que Brooks n'a pas abandonné, à la fin Angle place son Ankle Lock pour la 3e fois du match Aymeric après une longue résistance se relève de nouveau mais Angle soudain troc sa prise en attrapant Brooks par derrière et enchaine avec son Angle Slam pour le compte final. Une poignée de main mettra fin à leur rivalité.

Puis Mefesto fait une apparition en backstages avec McCarry, Tito Caras également va intervenir dans la conversation qui porte principalement sur un partage de souvenirs des anciens Stars Road et Glorious Night.

Ensuite Randy Omega défend son titre contre Gabriel Andrews, le match est assez simple. Andrews le remporte clean avec son Bristol Strike de nul part et devient le nouveau World Champion mettant également fin à la rivalité. Puis ça enchaine avec le match suivant qui est un Hardcore Rules pour le WPW Championship opposant le champion Matt Twist à Kenji Gauthier. Le match est à l'image de la rivalité, brutal, violent et intense. Mais c'est Twist qui remporte le match avec son Twist Madness pour le compte de 5 après avoir utilisé des chaises, des échelles, des tables et tout un tas d'objets en tout genre. Gauthier aura démolit la table des commentateurs espagnols (pour la 2e fois de la journée) en executant son Devil's Wings dessus.

Par la suite, Will.I.am et Britney Spear livrerons un live du 2e thème de la soirée "Scream & shoot". Puis nous avons en backstages Tyler Butler qui médite malgré le fait que Chirsty Grills veuille une interview il ne dira aucun mot. C'est au tour de Kevin Moran d'essayer d'obtenir un mot de Greg Anderson mais ce dernier ouvre la porte de son vestiaire brutalement et le regarde dans le blanc des yeux avec un air menaçant, le faisant fuir.

Le match Brand War arrive ensuite, c'est Bulldozer qui fait la première élimination en faisant sortir Jay Bryan Taylor mais se ferait éliminer en second par Lance Kaiser avec son Emperor's Rush. Bryan Stanford élimine par la suite Kaiser avec son Bryan's Impact puis Brooks élimine Stanford en le faisant abandonner sur son Brooks Bite et c'est ce qui va clotûrer le match car Clyde Travers va tourner le dos à Stanford alors que ce dernier tentera de faire le tag avec lui. Travers trahit son équipe et les fait perdre. Brooks regrettant cette victoire aide Stanford à se relever et les deux se serrent la main.

Et enfin, après une grosse promo vidéo c'est l'heure du Main Event. Tyler Butler se bat contre Greg Anderson dans un No Holds Barred et l'arbitre est John Michaels. Le match est très disputé, les deux sont afûtés comme jamais et ne désire qu'une seule chose, la victoire coûte que coûte. John Michaels devra intervenir quelques fois. Par exemple lorsque Anderson démolit Butler avec une chaise si fort que la chaise se casse en deux. Puis lorsque Butler place son Heaven alors que Anderson étant distrait puisqu'il s'engueulait avec Michaels, il fait le tombé mais Michaels hésite à faire le tombé puisque c'est à cause de la distraction qu'il gagnerait, Butler s'énerve alors sur Michaels. Vers la fin du match, Anderson place son Crunk et le tombé mais Butler résiste, il se relève alors et place un second Crunk, il ne fait même pas le tombé il se prépare à en placer un 3e mais Michaels s'interpose, Anderson étant devenu inarrêtable il bouscule Michaels et fonce sur Butler mais Michaels place son Waltkick juste avant qu'il ne tape Butler.

Le match devenant un fiasco, Tyler se redresse et n'en croit pas ses yeux en voyant ça, il ricane ensuite et s'approche de Michaels voulant lui serrer la main mais il se prend le Waltkick à son tour. Les deux combattants sont à terre et Michaels ne sait plus quoi faire. Il commence alors à compter jusqu'à 10 pour le double count down, mais à 9 les deux se relèvent en même temps très difficilement. C'est alors que Anderson tente son Hunter's Strike mais il est contré par Butler qui lui vole son coup et place le Hunter's Strike. Anderson vacille alors mais ne tombe pas à terre, il contre-attaque maladroitement avec un clothesline mais Butler esquive et place son Heaven. Anderson reste de nouveau debout, Butler place encore son Heaven, Anderson est à terre mais résiste au tombé de justesse. Butler ne voit qu'une seule chose à faire voyant Anderson se redresser tout doucement, il prend de l'élan, le public est en furie. Greg Anderson tourne la tête et regarder Butler se préparer il sourit alors et Tyler dit "Thank You.." avant de lui foncer dessus et de placer le Crunk. S'ensuit le tombé pour le compte de 3 et la victoire de Tyler Butller. La carrière de Greg Anderson est terminée.

Après le match, Anderson est évacué sur une civière pour la première et dernière fois de sa carrière et Butler célèbre fièrement et c'est la fin de Stars Road X.

RésultatsEdit

1ere Partie :Edit

#... Match Stipulation Durée Notes
P.S Edwin Oakley déf. Jason White & Stair While Triple Threat Match 12:18 **3/4
--- --------------------------------------- --------------------------------------------------- ------ -----
1 Mike Fatal (c) déf. Shizen Match simple pour le WPW National Championship 06:27 **1/2
2 Dan Basquash remporte le match Prince of the Ring's Traditional Battle Royale 08:06 **3/4
3 Connor McKenzie (c) déf. Iceman Hotty Match simple pour le WPW Middleclass Championship 10:59 ***1/2
4 Tanashi déf. Jake Spade Extreme Rules 15:04 ****
5 Nick Michaels (c) déf. Bill Grey Match simple pour le WPW Heavyweight Championship 22:02 ***3/4
6 Matt Stephens & Derek Fly & Karim Black déf. Hector Sanchez & Slash Keene & Roddy Clarks 3 vs 3 Tornado Elimination Tag Team Hell in a Cell Match
--- Si Matt Stephens, Derek Fly et Karim Black gagnent "The Sanchez Cartel" est dissout
--- Si Hector Sanchez, Roddy Clarks et Slash Keene gagnent, Stephens, Fly et Black quittent la WPW
40:15 *****
(c) désigne le ou les champions défendant leur titre

2eme Partie :Edit

#... Match Stipulation Durée Notes
--- --------------------------------------- --------------------------------------------------- ------ -----
7 The Dragons Foundation déf. The Charly's Band (c) Tag Team Match pour les WPW Tag Team Championship 08:50 ***1/4
8 Larry Lover déf. Jack Pumpkin Strap Match 03:11 1/2*
9 Kurt Angle déf. Aymeric Brooks Match simple 19:47 ****1/4
10 Gabriel Andrews déf. Randy Omega (c) Match simple pour le WPW World Championship 13:11 ***
11 Matt Twist (c) déf. Kenji Gauthier Hardcore Rules pour le WPW Championship 21:09 ****
12 Team Slam (L. Kaiser, J.B Taylor, K. Brooks) déf. Team Degenerate (Bulldozer, C. Travers, B. Stanford) Traditional Interpromotional 5 vs 5 Elimination Tag Team "Brand War" Match 08:31 ***
13 Tyler Butler déf. Greg Anderson No Holds Barred Career Match
--- Arbitre spécial : John Michaels
33:07 ****1/2
(c) désigne le ou les champions défendant leur titre

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.